Therapies

La sécheresse oculaire est une maladie multifactorielle de la surface oculaire caractérisée par une perte d’homéostasie du film lacrymal et accompagnée de symptômes oculaires, dans laquelle l’instabilité et l’hyperosmolarité du film lacrymal, l’inflammation et les lésions de la surface oculaire, et les anomalies neurosensorielles jouent des rôles étiologiques.
- DEWS II -

La majorité des patients souffrant de sécheresse oculaire présente une affection de type mixte ou un trouble évaporatif.

Une approche simple en cinq étapes peut aider vos patients à prendre en charge leur sécheresse oculaire.

La principale cause de la sécheresse oculaire est le dysfonctionnement des glandes de Meibomius. Chez les patients atteints de cette affection, on remarque parfois un meibum de consistance épaisse, qui se compose d’un mélange de lipides et de débris cellulaires. Le réchauffement des glandes de Meibomius à une température constante se situant entre 40 °C et 45 °C pendant 10 à 15 minutes constitue une étape essentielle permettant de liquéfier le meibum pour ensuite effectuer un massage des paupières visant à expulser ce meibum excédentaire.

Cliquez ici pour voir les produits

Content Image

La plupart des cliniciens recommandent les étapes suivantes après le réchauffement des glandes de Meibomius :

  • Massage : Avec un doigt allongé, appliquez une légère pression sur votre paupière.
  • Faites ensuite rouler deux fois votre doigt vers le haut sur votre paupière inférieure pendant que vous regardez le plafond.
  • Faites ensuite rouler votre doigt deux fois vers le bas sur votre paupière supérieure pendant que vous regardez vers le sol.

 

Content Image

Le nettoyage des paupières constitue une étape importante pour les patients atteints de blépharite ou d’une infestation par des acariens Demodex.

  • La blépharite peut frapper jusqu’à 40 % des personnes dans la quarantaine, et jusqu’à 66 % des personnes âgées de 60 ans et plus. La blépharite est une des causes fréquentes de la sécheresse oculaire. La prévalence des acariens Demodex est significative dans la population adulte, et elle augmente avec l’âge.
  • En plus de causer un inconfort général et une inflammation, la blépharite et l’infestation par les Demodex peuvent affecter les résultats de la chirurgie de la cataracte et de la chirurgie réfractive. Il est donc important que les spécialistes de la vue restent vigilants face à ces affections souvent négligées.

Comme ces affections sont variables, il est essentiel de personnaliser les traitements et la prise en charge 1,2,3,4

Cliquez ici pour voir les produits

Content Image

Le rapport DEWSII recommande le recours aux gouttes ophtalmiques qui ne contiennent aucun agent de conservation.5

Effets indésirables des agents de conservation :

  • Diminution de la viabilité cellulaire
  • Activation de l’inflammation
  • Perturbation histologique de la barrière épithéliale de la cornée6

Effets indésirables des phosphates :

  • Les phosphates peuvent être présents dans les solutions d’irrigation et les gouttes oculaires où ils servent de système tampon.
  • À des concentrations élevées, ils peuvent déclencher un processus de calcification cornéennes 7

Cliquez ici pour voir les produits

Content Image

Les gras alimentaires font partie intégrante de notre fonction biologique. Le corps humain est capable de produire la plupart des gras. Il est toutefois incapable de produire des oméga‑3. Ces gras essentiels ne peuvent être synthétisés qu’à partir d’un apport alimentaire adéquat en oméga-3.

Un apport quotidien de 2 000 mg ou plus d’oméga-3 déclenche un effet anti‑inflammatoire potentiellement bénéfique pour les patients souffrant de dysfonctionnement des glandes de Meibomius et de sécheresse oculaire. Les suppléments d’oméga-3, qui se présentent sous de nombreuses formes et proviennent de sources différentes et ils ne sont pas tous égaux.

Cliquez ici pour voir les produits

Content Image