Tolérance supérieure à efficacité de classe PGA

A recent study demonstrates that preservative-free Monoprost® is as effective as preserved latanoprost for treating glaucoma and ocular hypertension—with better tolerability for improved patient compliance.

Findings suggest that better tolerability of preservative-free latanoprost may improve patient compliance and long-term efficacy.

Objectif de l’étude
Déroulement de l’étude

Les agents de conservation utilisés dans les gouttes oculaires contre le glaucome entraînent souvent des effets indésirables, tels que des picotements et des rougeurs oculaires. Ces effets indésirables peuvent amener les patients à réduire leur utilisation des gouttes ophtalmiques ou à cesser complètement leur utilisation. Paul Harasymowycz et ses collaborateurs ont récemment mené une étude visant à comparer l’efficacité et la tolérabilité du latanoprost sans agents de conservation (Monoprost®) à celles du latanoprost doté d’un agent de conservation dans la réduction de la pression intraoculaire chez les patients glaucomateux.

L’étude était basée sur une analyse post hoc des données regroupées de cinq études portant sur Monoprost®, dont :

  • 3 études cliniques avec répartition aléatoire (2 études de phase III et 1 étude de phase IV) 
  • 2 études d’observation des données recueillies en situation réelle (études PASSY et FREE)

L’analyse portait sur un total de 3 610 patients.

Objectif de l’étude

Les agents de conservation utilisés dans les gouttes oculaires contre le glaucome entraînent souvent des effets indésirables, tels que des picotements et des rougeurs oculaires. Ces effets indésirables peuvent amener les patients à réduire leur utilisation des gouttes ophtalmiques ou à cesser complètement leur utilisation. Paul Harasymowycz et ses collaborateurs ont récemment mené une étude visant à comparer l’efficacité et la tolérabilité du latanoprost sans agents de conservation (Monoprost ® ) à celles du latanoprost doté d’un agent de conservation dans la réduction de la pression intraoculaire chez les patients glaucomateux.

Déroulement de l’étude

L’étude était basée sur une analyse post hoc des données regroupées de cinq études portant sur Monoprost®, dont :

  • 3 études cliniques avec répartition aléatoire (2 études de phase III et 1 étude de phase IV)
  • 2 études d’observation des données recueillies en situation réelle (études PASSY et FREE)

L’analyse portait sur un total de 3 610 patients.

Conclusions principales

Monoprost® s’est avéré aussi efficace que Xalatan® pour réduire la pression intraoculaire sur 3 mois.

  • Au jour 84, Monoprost® était deux fois plus efficace que Xalatan® (qui contient un agent de conservation) dans la réduction de l’hyperémie oculaire (rapport de cote, 1,96; p < 0,001).
  • Au jour 84, la pression intraoculaire moyenne était de 16,1 mmHg (± 2,8) dans le groupe qui recevait Monoprost®, et de 15,5 mmHg (± 2,5) dans le groupe qui recevait le latanoprost doté d’un agent de conservation. La diminution de la pression intraoculaire observée depuis le début de l’étude jusqu’au jour 84 était similaire dans les deux groupes (p = 0,312).
graph-1
graph-2

Monoprost® était deux fois plus efficace que Xalatan® dans la réduction des signes oculaires.

  • Monoprost® a permis une diminution de 32,2 % des signes et des symptômes oculaires, comparativement à une diminution de 14,1 % avec Xalatan®, telle que mesurée à l’aide de l’indice composite OSDI (indice de maladie de la surface oculaire) pondéré à 5 paramètres.
graph-3 (1)

Taux de satisfaction élevés par rapport au traitement par Monoprost® chez les patients et les investigateurs

  • 95,7 % des patients traités par Monoprost® étaient satisfaits ou très satisfaits de la tolérabilité de leur collyre topique 3 mois après le début du traitement
  • 98,4 % des ophtalmologistes étaient satisfaits de l’efficacité de Monoprost®

Conclusion

  • Le latanoprost exempt d’agents de conservation (Monoprost® ) et le latanoprost doté d’un agent de conservation (Xalatan® ) se sont avérés également efficaces dans la réduction de la pression intraoculaire. Cependant, Monoprost® était mieux toléré.
  • Cette analyse post hoc de données regroupées apporte de nouvelles preuves appuyant le choix d’un traitement exempt d’agents de conservation, surtout lorsqu’il est question de choisir entre Monoprost® et Xalatan®.

Étapes suivantes

D’autres études sont nécessaires pour confirmer que l’amélioration des signes et des symptômes qui est associée à un changement de traitement en faveur de Monoprost® peut conduire à une meilleure observance du traitement, et potentiellement, au maintien à long terme de l’efficacité du médicament dans la prise en charge du glaucome.

Lire l’étude

Comme il s’agit d’une publication en libre accès, la version PDF de l’étude peut être téléchargée gratuitement ici.

Preserved versus Preservative-free Latanoprost for the treatment of Glaucoma and Ocular
Hypertension: A post-hoc pooled analysis.

Auteurs : Paul Harasymowycz, Cindy Hutnik, Jean-François Rouland, Francisco J. Muñoz Negrete,
Mario A. Economou, Philippe Denis, Christophe Baudouin.